L’agence montréalaise APPAREIL Architecture, guidée par la main sensible de sa créatrice Kim Pariseau, a conçu le Chalet GRAND-PIC, au coeur d’un paysage boisé bordant le lac Memphrémagog, à Austin, Québec.

Une harmonie parfaite avec l’environnement

Le projet a été pensé pour un couple souhaitant pouvoir accueillir amis et famille dans un espace chaleureux et ouvert sur la nature. Il découle d’une approche sensible du terrain d’implantation, comme point de départ de la conception.

Les arbres dessinent des lignes et tracent des perspectives qui font écho aux arrêtes de la maison, au bardage extérieur vertical noir et aux menuiseries des baies vitrées. Ces ouvertures sont comme d’immenses photographies accrochées aux murs. La lumière naturelle y pénètre facilement pour illuminer de vastes volumes intérieurs.

Crédits photos : Félix Michaud

chalet Québec

La sobriété au coeur du projet Grand-Pic

L’organisation intérieure a été pensée comme une série de tableaux évoluant avec la lumière, selon l’heure de la journée. La nature se charge de donner toute sa force aux éléments intérieurs, dont les matériaux sont réduits à un minimum équilibré.

On retrouve de larges panneaux de contreplaqué en bois de merisier habillant les murs. Ils servent également à la réalisation de meubles de rangements sur mesure intégrés au chalet. Complétant ce matériau chaleureux et sobre, de larges aplats blancs apportent de la fraicheur aux volumes, rehaussés par des touches de noir profond et de gris sur certaines pièces de mobilier et sur des accessoires (chaises, robinetterie, lampes).

grand-pic-chalet-appareil architecture - 5

grand-pic-chalet-appareil architecture - 3

Ainsi, le chalet s’efface dans le paysage par son enveloppe noire, mais révèle toute sa vivacité et sa fraicheur lorsqu’on en franchit les portes. Cela créé « une expérience de symbiose unique entre nature et architecture ».

Les espaces de vie sont la priorité pour les propriétaires. C’est pourquoi la « zone nuit » est conçue comme un dortoir segmenté de cloisons à mi-hauteur, afin de laisser l’espace du rez-de-chaussée profiter de grands volumes lumineux.

Un traitement du paysage

Une plateforme en bois de cèdre sur pilotis, légèrement surélevée, fait le lien entre le chalet, l’abri (technique) et l’accès à l’ensemble. Cette subtilité permet de niveler les circulations sans trop entraver la pente naturelle. Certaines espèces de plantes (fougères et herbacées) pourront à terme « reprendre leurs droits » et entourer l’architecture sans l’abîmer pour autant. Le projet se fondra donc davantage dans le paysage, avec une certaine poésie et un respect de son environnement.

En bref, ce chalet est un projet complet, à la fois esthétique et pertinent, sobre et respectueux. On peut percevoir une inspiration scandinave dans l’approche des aménagements (volumes et matériaux). Ce n’est pas surprenant, puisque l’agence APPAREIL Architecture a été fondée par une designer ayant séjourné à Copenhague, au Danemark.

Plan du R+1

Si vous souhaitez aller plus loin, voici les plans du chalet. Ils permettent de comprendre l’organisation et l’orientation des espaces comme des ouvertures.

Plan du Rez-de-chaussée