Comment l’identité de franceinfo l’éloigne de l’esprit « hard news » ?

2659

La radio historique France Info a lancé, depuis septembre 2016, une chaîne d’informations en continue : franceinfo. Avec un esprit résolument à contre-courant, l’identité de franceinfo a fait couler beaucoup d’encre.

Elle serait infantilisante… Elle ne correspondrait pas à ce que l’on attend d’une chaîne d’informations en continu… Elle aurait coûté beaucoup trop cher (Geoffrey Dorne de Graphism.fr rappelle ici l’exemple d’un logo qui n’a rien coûté)… Bref, son identité fait polémique.

Mais nous, nous ne sommes pas d’accord.

Nous allons donc nous pencher sur cette nouvelle identité pour la comprendre et voir comment elle se détache des autres chaînes généralistes qui dramatisent tout et rien. Et pour commencer, sachez que c’est un beau travail de l’agence parisienne Movement, que l’on salue.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-08

Nouvelle identité, nouveau positionnement, nouveau tout.

Elles ont le même nom à l’oreille mais l’identité de franceinfo cherche à se démarquer de sa grande sœur.

Un nouveau positionnement : « deux points ouvrez l’info »

Clairement, il y a une volonté de les dissocier. La cible de franceinfo n’est pas la même que celle de France Info, la radio. Le groupe souhaite aller sur le terrain des 18-30 ans, à cheval entre la télévision, le replay web et l’application. Une cible qui est donc plus jeune et plus connectée.

Enfin, la chaîne cherche volontairement à rompre avec l’approche sensationnaliste généralisée, aussi appelée « hard news ». Franceinfo préfère la pédagogie. On joue avec l’information plus qu’on ne la subit. On apprend et on la comprend plutôt que de s’en inquiéter.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-02

identite de franceinfo movement - we need cafeine-10

Les deux-points : un élément graphique central

« Le logo proposé actuellement n’a pas vraiment l’étoffe d’un logo de chaîne d’info« . Il serait trop simple, pas assez sérieux, pas assez comme les autres chaînes d’information… Justement, c’est ce que l’on aime.

« Faire simple est probablement l’objectif le plus sophistiqué du monde »
– Steve Jobs

Si l’on prend la définition typographique des deux-points, voici ce que l’on obtient : ils expriment une relation de cause ou de conséquence, une énumération, une citation ou des paroles rapportées.

Quoi de mieux pour une chaîne d’information dont l’objectif est de communiquer des faits d’actualité, de les expliquer et de les transmettre ? Ces deux-points donnent la parole, font réfléchir, invitent au dialogue et au débat.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-05

Graphiquement, l’agence Movement a utilisé la typographie Brown de la fonderie Lineto. Elle est dynamique, très lisible et déclinable en digital. Sa simplicité, associée à des couleurs vives, ainsi que des formes géométriques et animées, donne une sensibilité moderne, s’appuyant sur l’esthétique actuelle du web : le « material design » de Google par exemple.

Un écosystème visuel à l’esthétique digitale

Cet environnement est vu par certains comme infantilisant. Non, il est juste pédagogue. Alors que les chaînes actuelles se bardent de spécialistes aux explications complexes, franceinfo se tourne vers des infographies colorées et une hiérarchie de l’information soigneusement organisée.

Des habillages TV comme porte d’entrée sur les réseaux sociaux

Les lancements de documentaires, les annonces de titres, les informations utiles… Tant d’écrans à imaginer. Globalement, il y a une « tension » entre les beaux visuels en plein écran et ces deux points qui expriment la prise de parole d’un individu. C’est un équilibre de l’ordre du micro versus macro, de l’Homme versus le Monde.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-03

Un détail important : notez les deux-points qui glissent vers le haut dans les temps « d’attente ». C’est une nouvelle fois un apport du digital, les visuels de chargement, qui renforcent le positionnement trans-plateformes.

Toutes les informations sont dans des blocs qui viennent s’assembler en bas des écrans pour donner le plus d’éléments de compréhension possibles. Pé-da-go-gie. Il y a aussi des hashtag (ou mots-dièse… ou mots-clics), qui continuent d’ancrer ce positionnement transmédias et redirigent les spectateurs vers les autres canaux de franceinfo.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-09 identite de franceinfo movement - we need cafeine-04

identite de franceinfo movement - we need cafeine-07

identite de franceinfo movement - we need cafeine-01

Une campagne de lancement qui change

La campagne de lancement, pensée aussi par l’agence Movement, est dans la continuité de toute l’identité de franceinfo que l’on a pu voir précédemment. Suite logique, elle conserve le graphisme de la chaîne, se veut espiègle en jouant sur les mots, pédagogique — toujours — et d’inspiration digitale.

identite de franceinfo movement - we need cafeine-06

identite de franceinfo movement - we need cafeine-11

 

Pour conclure sur l’identité de franceinfo, on ne peut que féliciter l’équipe de créatifs de l’agence Movement. C’est un beau pas en avant vers un juste équilibre entre esthétisme et information.