Face contre terre et la terre comme face, d’une dépouille un arbre renait.

Un prolongement de la vie dans le respect de la nature

Joli idée, dont l’éthique est pourtant discutée par certains, que celle des designers italiens Anna Citelli et Raoul Bretzel. C’est avec le projet Capsula Mundi qu’ils souhaitent voir germer et fleurir des cimetières verts, sous forme de forêts sacrées. En lieu et place des traditionnelles tombent aujourd’hui bétonnées seraient implantés dans des contenants ovoïdes en bio-plastique, le corps des défunts en position foetale, afin qu’ils puissent servir d’engrais naturel à un arbre planté au dessus de la capsule.

Capsula Mundi-3Capsula Mundi-5Capsula Mundi-4 Capsula Mundi-2
Ce projet n’est pas sans rappeler le projet Bios Urn, une urne funéraire donnant naissance à un arbre à partir de graines. Cette fois, ce sont les cendres du défunt qui servent à recréer la vie.

Urnabios-1

Une jolie manière de donner suite au cycle de la vie.

Questionnaire We Need Cafeine