Développée par EZCT, un collectif mené par Philippe Morel, Félix Agid et Jelle Feringa, cette chaise en bois contreplaqué tire sa forme de la réinterprétation de la théorie de l’évolution de Darwin. En effet, les caractéristiques génétiques sont transmises des parents aux enfants à l’aveugle, certains possédant alors un patrimoine qui leur permet de s’adapter plus facilement à leur environnement.

Avec l’aide de Marc Scoenauer et de Hatem Hamda, spécialistes en algorithmes évolutionnaires, ont traduit ce processus selon un langage mathématique qu’ils ont appliqué à une population de cent chaises. Hybridant les modèles entre-eux de façon aléatoire, ils en voient les résultantes au travers de la nouvelle génération créée. Afin d’en tirer le meilleur patrimoine génétique, les chaises sont sélectionnées pour répondre aux mieux aux contraintes définies (légèreté, résistance, etc.)

A l’issue de cette évolution, un millier de générations fut obtenu à partir de la population de départ. Ce modèle est issu de la série T1-M, 860e génération.
EZCT_D_007_01_01-1-mediumEZCT_D_007_01_01-2-medium

Questionnaire We Need Cafeine