L’exploration spatiale par Vincent Fournier

767
Mars Desert Research Station #11 [MDRS], Mars Society, San Rafael S 64 well, Utah, U.S.A., 2008.

Alors que l’astronaute français Thomas Pesquet est actuellement en apesanteur dans la Station Spatiale Internationale, faisons un retour sur la série « Space Project » du photographe Vincent Fournier. Une véritable immersion dans les hauts lieux du monde de l’exploration spatiale.

Tout d’abord, commençons par présenter l’artiste.

Après Ouagadougou, la Bretagne, Londres et Bruxelles, Vincent Fournier s’est finalement établi à Paris où il vit aujourd’hui. Côté études, le photographe/globe-trotter dispose d’une licence en Sociologie, d’une maîtrise en Arts Visuels et d’un diplôme de l’Ecole Nationale de la Photographie – rien que ça. Côté passions, il est fasciné par l’architecture, la science et le fantastique. Des thèmes que l’on retrouve bien évidemment dans ses différents projets et notamment dans « Space Project ». Parez au décollage vers l’infini et au-delà ?

Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine
Space Helmet, Extravehicular Visor Assembly, John F. Kennedy Space Center [NASA], Florida, U.S.A., 2011.
Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 11
Ergol #5, S1B clean room, Arianespace, Guiana Space Center [CGS], Kourou, French Guiana, 2011.
Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 15
Ergol #1, S1B clean room, Arianespace, Guiana Space Center [CGS], Kourou, French Guiana, 2011.

Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Parti à la découverte des lieux mythiques de l’exploration spatiale, le photographe nous fait visiter les coulisses de la Cité des Étoiles en Russie, des centres de lancement Cap Canaveral aux États Unis, de l’Arianespace en Guyane et bien d’autres encore. Autant de lieux fermés au grand public mais qui renferment une esthétique et une atmosphère bien singulières.

L’ensemble de ces endroits reflète le fantasme de l’Homme pour la découverte spatiale, le voyage dans le temps, la quête de nouvelles planètes… Depuis toujours, l’espace fascine, inspire et laisse rêveur. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Tout naturellement, ces clichés viennent alors réveiller cette part de merveilleux qui réside dans la recherche scientifique.

Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 9
Baikonur City#1, The International Space School VN Chelomey, Kyzylorda, Kazakhstan, 2011.

Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 3
Hydrolab Training, I.S.S., Yuri Gagarin Cosmonaut Training Center [GCTC], Star City, Zvyozdny gorodok, Russia, 2007.
Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 1à
Anechoic Chamber, European Space Research and Technology Centre [ESTEC], Noordwijk, The Netherlands, 2008.

Raconter une histoire

Avec sa série “Space Project”, Vincent Fournier parvient à combiner un travail purement artistique avec un travail documentaire. Attiré par les contraires, le photographe s’est exprimé sur son travail :

« J’essaie de ne jamais figer le sens de mes photographies et de laisser l’interprétation ouverte, suspendue entre deux polarités souvent opposées : le documentaire et la fiction, le sens et le non-sens, le vivant et l’artificiel… »

Entre les paysages lunaires à couper le souffle, les engins technologiques et les matériels des astronautes, chaque mise en scène raconte une petite histoire poétique. En faisant ainsi travailler l’imagination des spectateurs, les clichés de Vincent Fournier offre un voyage dans un univers lointain, très lointain.

Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 16
Mars Desert Research Station #4 [MDRS], Mars Society, San Rafael Swell, Utah, U.S.A., 2008.
Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 2
Moon Valley, Atacama desert, Lunar Robotic Research [NASA], Chile, 2007.
Vincent Fournier - Space Project - weneedcafeine 1
Plateau de Bure Observatory #1 [IRAM], Grenoble, French Alps, 2006.
N’hésitez pas à visiter le portofolio du photographe qui présente d’autres projets tout aussi intéressants !

Questionnaire We Need Cafeine