A l’occasion de MANIFESTO, la première grande rétrospective du studio italien Nucleo, ayant lieu à l’Institut Culturel Italien de Paris, nous rencontrons Piergiorgio Robino et Stefania Fersini, respectivement fondateur et membre du collectif.

We Need Caféine : « Bonjour, merci de nous accueillir au sein de l’exposition pour nous parler de votre travail. Tout d’abord, pouvez-vous nous dire quelques mots à propos du Studio Nucléo?

NUCLEO – Le collectif, qui est basé à Turin, est né il y à 15 ans, fondé par Piergiorgo Robino. Il a beaucoup évolué au fil des années, notamment au niveau du style. A ses début, il était centré sur du design produit mais s’est tourné avec le temps vers des réalisations qui prennent la forme d’oeuvres d’art uniques et exposées en galerie plutôt que d’objets commercialisables auprès du grand public.

WNC – Quelles lignes directrices ont guidé votre travail ? Comment s’est orchestrée cette évolution?

N – Pour tracer un historique de NUCLEO, il faut partir du projet Terra, qui marque la première période du collectif. Ce projet, qui fut exposé au centre Georges Pompidou ainsi qu’au MoMA, était destiné à être produit en grande quantité. Seulement, il fut difficile à vendre car c’est un projet qui est dessiné et qui évolue par la nature.

Une transition s’est effectuée dans le travail avec Nucleo Ice, un projet de l’ordre de la sculpture, qui sortait du design produit à proprement parlé. Ce projet réalisé en glace était éphémère et devait être reproduit chaque jour, après avoir fondu, à la manière d’une performance artistique. Cette réalisation était une expérience forte pour l’équipe, qui traitaient un médium particulier. A partir de là,  la recherche de matériaux et de techniques de création non conventionnels est devenue majeure dans le travail de NUCLEO. Nous voulions rompre avec les conventions du design vues par le public, et réaliser des objets et des meubles en partant de leurs fonctions et en bouleversant l’aspect et l’utilisation qu’on en fait conventionnellement. De plus, nos recherches se sont précisées sur le rapport que l’homme entretien avec le temps, à travers son passé, son présent et son futur.

WNC – On observe l’utilisation très présente de la résine dans vos réalisations. Pourquoi ce médium en particulier ?

studio-nucleo_primitive-armchair_1_lowN – C’est justement cette volonté d’expérimenter qui nous a amené vers l’utilisation de la résine. Nous nous étions inspirés des coques de bateau en résine et fibre de verre. Seulement, la mise en place de ces coques nécessite beaucoup d’espace pour la fabrication de moules extrêmement coûteux dans lesquels on vient appliquer les différentes couches. A l’époque, NUCLEO n’avait qu’un bureau avec quelques ordinateurs pour travailler mais pas de véritable atelier. C’est pourquoi il a fallu penser différemment. C’est le projet Primitive qui en fut l’instigateur. L’idée fut d’inverser le processus. La volume est réalisé en carton, puis recouvert par des couches de résine. Le carton « buvant » le liquide, il en résulte une surface au rendu atypique, ce qui a donné son nom au projet. S’en suivirent un certain nombre de réalisations et de recherches qui ont complété la collection et permirent d’aboutir  à des oeuvres uniques.

WNC – Quelle oeuvre représente le mieux le studio NUCLEO ?

Nucleo10-2012-109480OK-copy_colore-OK-copy-900x642N – C’est la série Resinite, qui a suivi le projet Primitive. Composé d’un ensemble de blocs formant des pleins et des creux, il s’est avéré qu’un effet superbe est apparu à la lumière, jouant sur la transparence. On ne s’y attendait pas du tout et c’est ce qui nous a poussé à laisser de plus en plus de place à l’erreur et à la faute dans notre travail. Nous considérons que c’est la matière qui dessine la surface de l’objet et qui lui rend un aspect unique. Il faut parfois la laisser agir plutôt que de la contraindre.

WNC – Un conseil pour nos lecteurs désireux de faire du design ?

Piergiorgio Robino – Travailler pour vous, vraiment. Trouver votre propre conception du design, votre propre vision du beau et faites votre possible pour l’imposer autour de vous, avec conviction, au lieu de vous adapter à un marché déjà établit.

Stefania Fersini – Je vais citer Douglas Huebler qui défini parfaitement ma vision du design :  » Le monde est plein d’objets plus ou moins intéressants ; je n’ai pas envie d’en ajouter davantage.  »

WNC – Merci beaucoup pour vos réponses. »

Venez découvrir l’exposition MANIFESTO à l’Institut Culturel Italien de Paris du 26 mars au 6 mai 2014 !

Carboniferous - table, 2011Carboniferous, table – 2011

Presenze - small chair, 2011Presenze, small chair – 2011

Wood fossil, consolle, 2012Wood Fossil, console – 2012

Hisotgram - Lego Coffee tableHistogram, Lego coffee table – 2013
La notice de montage est disponible gratuitement !

Questionnaire We Need Cafeine