Roulement de tambours ! Mardi 9 février 2016, 20h24 précise, les Français ont pu découvrir, projeté sur l’Arc de Triomphe, le logotype officiel des JO de Paris 2024 ! C’est l’agence Dragon Rouge — que l’on félicite au passage ! — qui était chargée de cette lourde tâche.

JO de Paris 2024 - dragon rouge - we need cafeine-2

Un signe fédérateur

Bon, qu’est ce qu’on en pense ? Au premier abord il est esthétique, c’est indéniable. Une Tour Eiffel qui domine un « PARIS » en capitales — elle était facile —, une typographie linéale avec une graisse épaisse : un peu facile. Et pourtant, on l’aime bien ce logo. L’équilibre est là. Les créatifs ont trouvé un raccourci visuel en trois traits qui mélange le chiffre « 24 » avec notre Dame de Fer, capable de transmettre un long discours en une image. Et au moins, on peut être certain que tout le monde associera ces Jeux Olympiques à Paris et la France.

Mais ce n’est pas tout ! En deuxième lecture, ce signe graphique fait référence à l’antiquité. Cette forme stylisée pourrait être une interprétation de la lettre grecque « zêta » ou Z pour Zeus — oubliez Zorro ! —, le dieu grec analogue à Jupiter, et marque donc un retour aux origines des Jeux Olympiques. Cette lettre s’écrit ainsi : « ♃ », et vous pouvez tous la reproduire avec le code « Alt+2643 » ! (Merci Grapheine)

Pour ce qui est des couleurs par contre… On cherche encore. Des dégradés, des couleurs RVB… Nous célébrons un événement international ? Nous sommes en fête ? Peut-être que l’on nous réserve de grandes surprises digitales ? Nous le comprendrons surement dans les semaines à venir.

La vie des logos de JO n’est pas un long fleuve tranquille

En tout cas, l’accueil pour cette identité de JO de Paris 2024 est plutôt bon, notamment sur les réseaux sociaux, même si l’on peut déjà voir un certain nombre de détournements dont le meilleur reste celui de Stabilo :

JO de Paris 2024 - dragon rouge - we need cafeine-1