Il y quelques mois je vous parlais ici de la première campagne Snapchat que nous trouvions intéressante. C’était le jour de la sortie de la saison 2 de Stranger Things. En voici une autre qui vaut le détour. Elle est signée BBDO New York pour Lowe’s, une chaîne de distribution américaine spécialisée dans le matériel de construction et de jardinage pour les particuliers. C’est notre Castorama en somme.

Le géant américain aide ses utilisateurs avec des conseils et astuces pour améliorer leur maison via Snapchat. Mais d’une manière rarement vue auparavant.

« In a Snap » rend le client « acteur de son changement »

La campagne « In a Snap » utilise le réseaux social pour diffuser une série de vidéos expliquant des projets simples pour améliorer sa maison (de quoi vous occuper pendant votre ménage printanier). Ces tutoriels DIY (Do It Yourself) apparaissent dans la rubrique Snapchat Story de Lowe’s — et restaient disponibles pendant 24 heures.

Les vidéos, tournées en direct, invitent l’utilisateur de taper à certains endroits de l’écran pour effectuer des actions. Ce procédé donne l’illusion de créer l’action et donc d’être impliqué dans ce qui se passe à l’écran. Ludique et interactif : j’adore.

Si vous touchez la tête d’un clou, vous passez à la vidéo suivante où il est proprement planté dans le mur. En tapotant sur un pinceau, on affiche la vidéo suivante avec le mur peint.

À chaque moment-clé de l’histoire, les utilisateurs suivent étape par étape la construction d’un coin « travail » ou du changement de crédence d’une cuisine.

Pourquoi la mécanique de la campagne « In a Snap » est parfaite ?

La cible principale de Lowe’s n’est pas toute jeune : faute de moyens, d’envie, de besoin… Ce format court et interactif décompose des tâches complexes en étapes simples. Ainsi, Lowe s’associe à une image de bricolage accessible. Une idée qui réduit aussi les frictions avant achat pour une cible plus jeune, parfois réticente à l’idée de bricoler.

Selon Marci Grebstein, directrice marketing chez Lowe’s, cette campagne a stimulé l’engagement social de la marque. C’est le résultat d’un savant mélange entre un moyen de communication bien utilisé, le bon message et une dose de divertissement. Chapeau !