Un ilot de céramiques pour le Flagship store de Maruhiro

1681

Avec la réalisation du Flagship store (magasin vitrine) de la marque Maruhiro, leader de la céramique Hasami (qui tire son nom de la région éponyme située près de Nagasaki), le designer Yusuke Seki met les petits plats dans les grands…ou en tout cas les empile.

Il nous propose un voyage à travers l’histoire en interprétant la tradition locale de la poterie (datant du 17ème siècle) et en la mariant avec sa vision architecturale. C’est par de subtils jeux de perspective et de dénivelé qu’il fait varier l’expérience de l’utilisateur au sein du lieu. La sobriété des couleurs et des formes invite à découvrir un espace sensible et apaisant.

flagship store de maruhiro

La pièce maîtresse de ce projet consiste en une plate-forme centrale composée de 25 000 pièces de poterie imparfaites et non commercialisables, appelées Shinikiji, récupérées auprès des fabricants locaux.

Les tasses, coupes, assiettes et autres plats sont remplis de béton et empilés de manière à former un bloc massif qui devient un lieu d’usage expérimental sur lequel on peut se déplacer, s’asseoir, prendre un thé, etc.

Maruhiro Flagship-2

Maruhiro Flagship-5

flagship store de maruhiro

Maruhiro Flagship-7

Avec ce projet, Yusuke Seki fait revivre ces éléments destinés à la destruction. Les pièces ne forment pas qu’une représentation du « Monohara », nom donné aux endroits où sont entreposées ces poteries imparfaites, mais créent également toute une symbolique autour de la fragilité de l’unique et de sa résistance au sein d’un ensemble, comme un rappel de la culture du respect, fort de l’héritage nippon.

Maruhiro Process-1

Ne traitant pas ce Flagship store comme une simple vitrine commerciale, le designer utilise cette opportunité pour renforcer le lien entre tradition ancestrale et monde contemporain, grâce un trait architectural puissant.

Questionnaire We Need Cafeine