Le média social Brut., spécialiste de l’info-tainment

2434

Des jeunes se préoccupant de moins en moins des médias traditionnels, des leaders de l’information peinant à trouver une audience qui leur « fait confiance », des news allant trop vite pour les organisations classiques : ce sont les principales raisons du lancement, mi-novembre 2016, du média social Brut.

Mais il n’est pas seul dans son domaine ! Puisqu’aujourd’hui, selon un rapport de l’institut Reuters, 51% des internautes s’informent via les réseaux sociaux, beaucoup d’autres médias les utilisent et éclosent avec un objectif : un retour aux contenus de qualité.

Nous allons nous pencher sur ce média qui a sorti son épingle du jeu en séduisant les « très tendance » millenials. Qui est-il ? Quelle est la stratégie derrière ce succès ? Comment le graphisme sert-il ce nouveau média ?

Brut. : le leader de l’information politique divertissante

Pas de plateforme dédiée, mais une omniprésence sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter principalement. Le média cherche à séduire les 15-35 ans en leur donnant les clés pour comprendre l’actualité. Pour ce faire, il s’adapte à leurs coutumes et se tourne vers les sujets politiques avec un parti pris radical : être 100% vidéo. Aujourd’hui ce ne sont pas moins de 290.000 personnes qui ont été séduites (260.000 sur Facebook et 30.000 sur Twitter).

Mais qui est derrière le média social Brut. ?

Si vous avez vu les productions du média (si non, nous y venons), vous avez sûrement ressenti l’esprit Petit Journal de Yann Barthes (aujourd’hui Quotidien) et ce n’est pas étonnant ! Le producteur de ce jeune média n’est autre que Laurent Lucas, l’ancien rédacteur en chef adjoint de l’émission. Côté création, ce sont Renaud Le Van Kim, qui a lancé iTélé et LCI, et Guillaume Lacroix, co-créateur de la société de production humoristique Studio Bagel, qui sont aux commandes.

strategie media social brut facebook - we need cafeine-04

Entourés d’une équipe de monteurs et de journalistes, le média social Brut. a concocté sa recette du succès.

« L’info-tainment » : mélange de sérieux et de L.O.L.

C’est un savant mélange d’information et d’humour (« entertainment »), avec une omniprésence de la culture Web. Les politiques sont, par exemple, interviewés sur Snapchat, les formats sont truffés de références à la culture pop, comme les mèmes ou des films cultes…

strategie media social brut facebook - we need cafeine-03

Ce sont de nouveaux formats très courts et séduisants. Les informations sont rapides d’accès, sans jargon spécialisé et viennent s’opposer radicalement au langage utilisé dans les médias traditionnels. On retrouve aussi une grande liberté éditoriale et une présence importante sur le terrain grâce aux fonctions « Live » des réseaux sociaux.

« Ils pourront voir le contenu qu’ils veulent quand ils veulent. Ils bénéficieront de plus d’une liberté de mouvement, qui permettra de s’informer autant de fois qu’ils le souhaitent : dans la file du restaurant, dans le métro, avant de reprendre le travail… »

Voilà pour le fond. Étant donné que nos flux d’informations sont de plus en plus saturés, malgré la présence d’algorithmes pour les trier (plus ou moins bien), l’aspect visuel est devenu essentiel pour capter le regard et l’attention d’une audience volage.

Une identité visuelle… brute.

Celle-là était facile mais c’est aussi simple que ça. Derrière Brut. il y a l’agence H5. Elle s’est occupée de l’identité et de l’habillage visuel, comme pour une chaîne de télévision classique.

Et la première chose qui nous vient à l’esprit c’est un parallèle entre l’identité de Brut. et l’identité de Viceland. L’objectif est d’avoir une marque identifiable mais qui laisse place aux contenus.

strategie media social brut facebook - we need cafeine-05

strategie media social brut facebook - we need cafeine-01

Être beau et fonctionnel

Au croisement de ces deux notions, on retrouve évidemment la typographie suisse : la Helvetica. Dans l’ensemble des éléments visuels, elle est utilisée en bas-de-casse et en gras. L’objectif est d’avoir une simplicité de lecture pour faire passer les messages rapidement, même si l’utilisateur survole en se baladant dans son fil Facebook.

strategie media social brut facebook - we need cafeine-02

Le montage vidéo : une variable souvent oubliée

Les images d’actualité sont très découpées, le montage est serré pour boucler une vidéo d’une minute avec sous-titres et musique de fond. Les phrases sont simples, bien choisies, et les mots-clés sont mis en exergue.

Pour les formats participatifs comme les Facebook Live, l’internaute peut poser des questions en direct. D’ailleurs, le média a recruté Rémy Buisine, qui s’était distingué avec la couverture sur Periscope des rassemblements Nuit Debout, début 2016. Ce choix est important, car il reprend les codes des YouTubeurs : voir la société française avec les yeux des jeunes.

« Nous voulons être une clé sur l’info, libre ensuite à ceux qui ont regardé nos contenus d’aller en chercher davantage sur des médias traditionnels », poursuit Guillaume Lacroix.

Pour terminer, d’un point de vue marketing, les choix sont très cohérents et les leviers sont activés au bon moment. Il reste à voir si cette méthode est pérenne et si les autres réseaux sociaux sont pertinents ou non. Notez que le média social Brut. vient de s’adosser au groupe France Télévision pour asseoir sa notoriété et se développe actuellement aux États-Unis. Enfin, Brut. semble être le média social avec l’image de marque la plus forte, le temps nous dira si les créatifs de H5 ont vu juste !

Questionnaire We Need Cafeine