Pour la sortie de la nouvelle série documentaire de Darren Aronofksy « One Strange Rock », National Geographic a organisé la première projection dans les airs, le 14 mars dernier. Nous avons passé quelques dizaines de minutes magiques au dessus de Paris.

« One Strange Rock » compte 10 épisodes et retrace l’histoire de notre planète. La chaîne s’est associée à des astronautes pour nous proposer des images tournées en 4K depuis l’espace. National Geographic promet : « des prises de vues rares de la Terre et de ses habitants. » Présentée par l’acteur américain Will Smith, la série a été réalisée par le réalisateur de « Black Swan » Darren Aronokfsy et a nécessité plus de 100 semaines de tournage.

Pour faire résonner cette belle production, National Geographic a fait appel à l’agence Azilis afin de concevoir une expérience sensationnelle.  

Un événement presse hors norme

À défaut de pouvoir plonger les spectateurs dans l’ambiance spatiale de la série, l’agence et la chaîne ont créé une plateforme qui suspend les journalistes à plus de 30 mètres de notre chère Terre, le temps d’une projection. L’événement se tenait à côté du château du Domaine National de Saint-Cloud, en périphérie de Paris.

Une expérience d’autant plus forte qu’elle faisait écho aux images du documentaire. Alors que certains plans étaient impressionnants, la plateforme, mobile sous le souffle du vent, nous faisait trembler (elle agissait comme une sorte de cinéma 4D très réel). Aussi, quand certains voient la Terre vue du ciel et se sentent petits, les journalistes ont le même sentiment à leur échelle.

En tant que blogueur, cette expérience est l’une des plus impressionnantes jamais vue pour le moment. Objectif atteint ! Les retombées médiatiques sont au rendez-vous un peu partout sur les Internets !

Si le sujet vous intéresse, je ne peux que vous inviter à découvrir cette série documentaire, diffusée à partir du dimanche 25 mars sur National Geographic.