Pages Jaunes x Breakbot : l’improbable collaboration

1115

Il est loin le temps où les annuaires des Pages Jaunes trainaient dans nos maisons. Internet a progressivement fait disparaitre puis absorbé ces blocs de papiers. À un tel point qu’on a tendance parfois à oublier leur existence.

C’est l’agence Sid Lee Paris qui a récupéré le budget de l’un des plus vieux annuaires avec pour objectif : lui redonner une notoriété 2.0 et rajeunir sa cible. C’est ainsi que le successeur du Bottin a sorti un clip interactif pour le dernier single de Breakbot.

Pages Jaunes x Breakbot : l’inattendu

Une combinaison qui peut paraître surprenante et prête même à sourire… et pourtant. Prenez un instant et pensez à combien de créatifs, de talents, d’artisans et globalement à combien de professions sont représentées dans ce type de production. Si vous ne l’aviez pas fait avant, c’est normal ! Habituellement ils se cachent dans les coulisses.

Mais pas cette fois.

Si vous ne connaissez pas la musique et le clip au centre de cette campagne, nous vous avons mis la vidéo non-interactive et nous continuons à en parler juste après.

breakbot pages jaunes sid lee clip - we need cafeine - 3

Réalisé par AB/CD/CD, le scénario de « My Toy » est plutôt simple : le temps est suspendu, une communauté de femmes crée des hommes robots dans un laboratoire psychédélique. En leurs apprenant l’érotisme, elles essayent de créer l’homme parfait, le TOY parfait. Soit.

Sur le site breakbot.pagesjaunes.fr, vous pouvez ainsi revoir ce même clip. À chaque clic, l’image se fige et des bulles interactives apparaissent. Chacune d’elles pointe sur une compétence qui a été déployée sur le tournage : esthéticiennes, maquilleurs, fabricants de parapluies, de néons… Vous allez voir, il y a un nombre de métiers représentés assez impressionnant.

Pages Jaunes x Breakbot sid lee clip - we need cafeine - 2

Une fois la bulle sélectionnée, vous arrivez sur un descriptif du professionnel, une vidéo de présentation dans les coulisses du clip et, bien sur, le moyen de le contacter. Une bonne façon de faire connaître des artisans parfois un peu oubliés, et donc de mettre en lumière la force des Pages Jaunes.

Le site est disponible sur desktop, mais Sid Lee Paris a réalisé une prouesse technique en faisant en sorte que l’expérience fonctionne pour tous les types de téléphones, quel que soit le système d’exploitation et sans avoir à télécharger une application. Une stratégie payante pour toucher une cible jeune souvent lassée par les multiples étapes du téléchargement d’une application et agacée par les sites non adaptés à leurs usages.

Pages Jaunes x Breakbot sid lee clip - we need cafeine - 1

Des choix stratégiques

« Les gens pensent que les Pages Jaunes sont encore au format papier » explique Sylvain Thirache, directeur de création chez Sid Lee. « Il fallait en moderniser l’image pour être compétitifs ».

Nous l’évoquions au début de l’article, les Pages Jaunes conservent une image un peu poussiéreuse. Pourtant, le site fait partie des plus visités en France avec 15 millions de visiteurs uniques par mois. Il fait partie des plus adaptés sur mobile et son application a été téléchargée près de 22 millions de fois. Impressionnant.

C’est donc un service pratique utilisé mais auquel il manquait une touche « sexy » pour attirer la jeune génération, les fidéliser et leurs faire découvrir les professionnels des Pages Jaunes.

Pages Jaunes x Breakbot sid lee clip - we need cafeine - 4

Avec ce clip electro-pop pour Breakbot, Sid Lee a vu plus loin que la simple campagne et propose une expérience immersive dans le processus de création d’un clip, de la préparation jusqu’au tournage en studio. Le fait de comprendre le mécanisme et de rencontrer les acteurs cachés crée une relation émotionnelle entre les utilisateurs et la marque.

Enfin, pour cimenter ce lien avec les professionnels, une quarantaine de films permettent de visiter les coulisses des coulisses de ce tournage extra-ordinaire. L’occasion de découvrir Breakbot faire du yoga, faire connaissance avec un boa constrictor, ou de choisir les combinaisons des danseuses.

Une belle opération digitale sous forme de partenariat gagnant—gagnant puisque Breakbot a pu financer son clip à 100% avec un budget plus conséquent qu’à la normale. En échange, les artisans et la marque bénéficient de la notoriété de l’artiste et d’une visibilité inespérée ! Well done !

Questionnaire We Need Cafeine