« Raison, Déraison » : parlons du nouveau court métrage de Disney

1549

Disney profite de la sortie au cinéma le 30 novembre de son nouveau dessin animé, Vaiana, la légende du bout du monde, pour offrir à ses spectateurs un court métrage touchant et appelant à contrer la routine : Raison, Déraison.

Raison, Déraison, le Vice Versa pour adultes

Dès les premières secondes du court métrage, le spectateur fait vite le parallèle avec l’un des derniers dessins animés phares de Disney et Pixar : Vice Versa. Une planche de dessin façon « coupe du corps humain » montre l’anatomie d’un drôle de bonhomme à tête carrée. C’est alors que l’on voit son cerveau, son cœur, ses poumons, son estomac et même sa vessie — oui oui ! — devenir des personnages à part entière de l’histoire…

Raison, Déraison - We Need Caféine - 3

Raison, Déraison - We Need Caféine - 2

Cette similitude frappante ne s’arrête pas ici, loin de là. Elle flotte tout au long des 6 minutes de Raison, Déraison comme un spectre, rappelé par des couleurs, mais aussi des conflits entre ces personnages, ici organes, et qui étaient des sentiments dans Vice Versa.

Raison, Déraison serait-il la version mature et plus psychologique de Vice Versa ? Un film visant ouvertement les adultes pour les faire réfléchir à leur quotidien, sans oublier de divertir les enfants évidemment ? À méditer.

Un bel appel à l’optimisme…

Le court métrage d’animation, réalisé par Léo Matsuda, conte — non sans humour — le quotidien plutôt banal d’un employé de bureau habitant, semblerait-il, en Californie. Même si nous n’avons pas tous la chance d’avoir un tel environnement de vie, les similitudes avec la vie quotidienne de bon nombre d’entre-nous sont nombreuses : se lever, chanter — ou pas — sous la douche, partir au boulot plus ou moins à contre-cœur, et cætera, et cætera.

« Métro – boulot – dodo », nous y sommes presque ! Mais sans spoiler, je peux sans hésiter vous dire que « La suite va vous étonner ! », et il vous suffit de regarder Raison, Déraison pour vous en persuader. 

Il en ressort une situation qui se modifie du tout au tout, avec pourtant, aucun réel changement. Ni démission, ni nouveau poste, ni changement de vie : rien qu’un peu d’optimisme peut rendre votre quotidien extraordinaire ! Let’s try ?!

Raison, Déraison - We Need Caféine - 1

… à travers un sujet grave : le mal-être au travail

Là où Raison, Déraison est un coup de génie, c’est qu’il réussit à aborder avec beaucoup d’humour et de simplicité l’un des principaux maux de notre société contemporaine : le mal-être au travail. On y voit un mimétisme exacerbé, rappelant la fameuse division du travail d’Adam Smith et forgeant un mal-être profond, et surtout constant des personnes concernées. L’autre point fort du court-métrage, c’est qu’il tente d’y apporter une solution, certes expliquée de manière simplisme… mais qui tient la route !

Après l’avoir vu, difficile de ne pas se laisser aller à penser que les nouvelles formes d’organisation du travail (espaces de co-working, bureaux sans postes attribués et autres aménagements d’établissements) ont de très beaux jours devant elles !

Questionnaire We Need Cafeine