« Sad Topographies » : le monde est triste à en rire

558

Google Maps est un formidable outil de création. Nous avions déjà parlé d’un projet l’utilisant pour créer de la typographie à partir de zones géographiques, il est à retrouver ici.

Aujourd’hui nous allons planer au-dessus du compte Instagram de l’artiste australien Damien Rudd : @sadtopographies. Alors que le réseau social propose pléthore d’images de rêve, notamment quand on parle de photographies de voyages. Sur le compte « Sad Topographies » c’est l’opposé.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres

Damien Rudd y a recensé les lieux qui sonnent comme les plus déprimants du monde. Via Google Maps, l’artiste fait des captures d’écran des lacs, des routes, des rivières… et les poste sur son compte, qui regroupe plus de 65.000 abonnés. Chacune de ses trouvailles prêtent à sourire. Une façon de voir différemment le monde qui nous entoure !

Mais ce qui fait la force de ce projet est l’accumulation de toutes ces aberrations. Il s’en dégage une ironie (parfois cynique) qui nous pousse à rire en se disant que nous sommes plutôt chanceux d’être là où nous sommes. Réaction humaine.

sad-topographies-damien-rudd-we-need-cafeine-5

sad-topographies-damien-rudd-we-need-cafeine-3

sad-topographies-damien-rudd-we-need-cafeine-4 sad-topographies-damien-rudd-we-need-cafeine-2 sad-topographies-damien-rudd-we-need-cafeine-1

On en vient souvent à se demander quelle série d’événements à bien pu pousser la société à nommer ces endroits avec de tels noms !

En tout cas, si vous regrettez déjà vos vacances de Noël, n’hésitez pas à faire un tour sur le compte Instagram « Sad Topographies », ça redonne le sourire !

 

Questionnaire We Need Cafeine