Les plus accros savent que le nouvel opus d’Ubisoft sort dans peu de temps : « Assassin’s Creed Origins ». En revanche, ils ne savent peut-être pas que la société a annoncé, lors d’une conférence au British Museum, qu’il y aurait un nouveau mode de jeu : le mode « Discovery Tour ».

Cette partie du jeu est destinée à tous ceux voulant s’initier à l’égyptologie à travers un jeu vidéo immersif. « Ce mode enlève tous les ennemis et la couche narrative« , détaille Jean Guesdon, directeur de création du jeu : « Ce qu’il reste, c’est le monde« . Cela reste une reconstitution libre mais très documentée du pays des pharaons.

ubisoft google Hieroglyphics Initiative - we need cafeine -01
Il y aura aussi la possibilité d’avoir plus d’informations sur le mode de vie des égyptiens

Pour concrétiser ce projet, Ubisoft s’est entouré de consultantes spécialistes en égyptologie, en l’occurrence Evelyne Ferron, enseignante à l’université de Sherbrooke, et Perrine Poiron, doctorante à la Sorbonne. Elles ont notamment mis au point des visites guidées dans chaque grande ville du jeu, pour faire découvrir le mode de vie et la culture égyptienne.

Ubisoft et Google au service de la culture du monde

Je vous vois venir ! Pourquoi nous parle-t-il donc de tout ça ? Parce que pour faire la promotion (en partie) du jeu, Ubisoft s’est associé à Google pour créer The Hieroglyphics Initiative. Et c’est là que ça nous intéresse.

Les deux compères ont pris ce nouveau jeu comme un tremplin pour lancer un projet fou : traduire les hiéroglyphes à l’aide d’une intelligence artificielleL’idée est de permettre aux égyptologues de progresser plus vite sur la traduction des textes hiéroglyphiques.

Nous pensons que le machine learning peut transformer le processus de collecte, de classification et de compréhension de la langue écrite des pharaons », explique Ubisoft

Un changement de positionnement pour Assassin’s Creed

Le jeu est traditionnellement interdit aux moins de 18 ans pour ses combats sanglants. Cependant elle a aussi été de nombreuses fois plébiscitées pour ses cadres historiques variés et documentés (Jérusalem au temps des Croisades, l’Italie de la Renaissance, les Etats-Unis au moment de la révolution américaine, etc.).

Avec l’association entre Google et Ubisoft, le jeu français revendique un caractère éducatif et culturel. Ce nouveau positionnement risque fort d’amener une nouvelle dimension aux jeux vidéo mais aussi d’améliorer la notoriété du géant français, déjà très bonne !