L’univers d’ombres de l’illustrateur Dani Diez

539

L’illustrateur madrilène Dani Diez nous plonge dans un monde à la poésie sombre, avec une série de peintures numériques à la beauté inquiétante.

Des inspirations multiples

Les amateurs de jeux vidéo indépendants trouveront dans le style une ressemblance avec l’incroyable pépite qu’est Limbo, quand les muséophiles y verront une inspiration des oeuvres du romantisme noir, ou les dessins et lavis d’encre réalisés par Victor Hugo.

limbo
Limbo – Studio Playdead

Les personnages sont spectraux, mystiques et dans des situations dont le dénouement est libre d’interprétation. Chaque image fait se rencontrer des entités dans un rapport de force accentué par le traitement subtil de la lumière au travers de nuances de gris.
dani diez we-need-cafeine-illustration6 dani diez we-need-cafeine-illustration2 dani-diez-we-need-cafeine-illustration7Dani Diez joue sur les contrastes pour la mise en scène et la photographie de ses illustrations à la manière d’un cinéaste, ce qui n’est guère surprenant quand on sait que l’artiste a travaillé pour des studios d’animation et de jeux vidéo. Son travail, au delà de cette série, reflète une véritable passion pour la fantasy et la science-fiction, où l’imaginaire n’a de limite que dans l’utilisation de sa tablette graphique. dani diez we-need-cafeine-illustration5 dani-diez-we-need-cafeine-illustration3 dani-diez-we-need-cafeine-illustration4Entre onirisme et poésie, ces illustrations nous transportent dans un univers unique. Pour les plus curieux d’entre vous, Dani Diez a réalisé un making of de la réalisation d’une des illustrations présentes dans l’article. On vous laisse savourer ! :)

Crédits : Dani Diez

Questionnaire We Need Cafeine