La ville la plus froide du monde par Amos Chapple

1460

« Les températures hivernales feront leur apparition : on passera en dessous de la barre des 0°C ». Phrase banale qui fait frémir les frileux. Le photographe néo-zélandais Amos Chapple nous montre ce qu’est le vrai froid. Il a ramené une série de photographies de la ville de Oïmiakon (ou Oymyakon). Ce nom ne vous dit probablement rien.

Le village le plus froid de la planète

Cette petite ville est située en Sibérie orientale détient ce record avec une température de —67.7°C. Amos Chapple y a ainsi capturé la vie quotidienne dans des conditions extrêmes.

amos chapple oymyakon oimiakon-11

« Je portais un fin pantalon quand j’ai mis le premier pied dehors par —47 °C. Je me rappelle la sensation du froid qui semblait attraper physiquement mes jambes. L’autre surprise était ma salive qui gelait en formant des aiguilles qui me piquaient les lèvres. » témoigne le photographe. Il explique également que le froid n’était pas la chose la plus dure, mais qu’il arrivait que la bague de l’objectif de son appareil photo gèle sur place, ce qui devenait très contraignant.

amos chapple oymyakon oimiakon-12 amos chapple oymyakon oimiakon-7 amos chapple oymyakon oimiakon-14 amos chapple oymyakon oimiakon-6 amos chapple oymyakon oimiakon-5 amos oymyakon oimiakon-9 amos oymyakon oimiakon-8 amos oymyakon oimiakon-10 chapple oymyakon oimiakon-1 chapple oymyakon oimiakon-3

chapple-1 chapple-2 chapple-3 chapple-4 A local woman enters Preobrazhensky Cathedral in a swirl of freezing mist.chapple oymyakon oimiakon-2

Questionnaire We Need Cafeine