De l’art à coup de bambou de Joko Avianto

1638

L’artiste indonésien Joko Avianto, dans le cadre de son exposition « Racines. Art contemporain indonésien. » au Frankfurter Kunstverein, un musée d’art à Francfort, a complètement remodelé la façade du bâtiment grâce à une structure monumentale faite de tiges de bambous.

Cette réalisation, nommée « Pohon Besar » (grands arbres), est constituée de 1500 tiges de bambous d’une longueur de 6 mètres chacune. Elles sont entrelacées pour former un assemblage qui semble onduler sur la façade rigide du musée et ainsi lui faire prendre vie.

Joko avianto bamboo-2

Joko avianto bamboo-3

L’utilisation du bambou comme médium permet à l’artiste de se référer à l’usage traditionnelle de ce matériau dans la construction indonésienne, qui tend à disparaitre pour laisser place à un bâti en dur. L’œuvre, qui se veut sensibilisatrice, offre un contraste fort aux visiteurs qui, surplombés par la structure, y voient l’opposition entre un ensemble culture/nature indonésien et la rigueur architecturale germanique. 

Joko avianto bambou -4

Joko avianto bambou-5

Joko avianto bamboo-1
Joko Avianto à l’oeuvre lors de l’installation

Joko Avianto, véritable spécialiste des structures en bambou, réalise donc une intervention qu’on ne peut pas manquer et qui ne laisse personne indifférent ! On vous invite d’ailleurs à aller observer ses autres créations ! :)

Crédits photos : Andang Iskandar / Humanika Artspace

Questionnaire We Need Cafeine