Atelier 8000 imagine le refuge de montagne parfait

1721

Envie de vacances, de soleil et de doigts de pieds en éventail ?… C’est un voyage tout autre que je vous propose aujourd’hui !

Direction les massifs glacials de Vysoké Tatry (oui, oui) en Slovénie, afin de vous faire découvrir la mise en situation d’un projet rondement mené par l’agence Atelier 8000, basée en République Tchèque. Il s’agit d’une réponse à un concours d’architecture quant à la réalisation d’un refuge de montagne.

L’agence a proposé cette audacieuse création qui prend la forme d’un simple cube. Il semble être posé sur l’une de ses arrêtes, lui conférant un aspect de légèreté et apparaissant plus comme un volume arrivé par hasard, que comme une construction humaine volontaire. Le bâtiment évoque alors un bloc qui se serait détaché du paysage de glace l’environnant. Les bords nets et la silhouette du refuge répondent aux pics montagneux, abrupts et parfois acérés, s’intégrant parfaitement, s’y fondant même tout naturellement.Kezmarska hut_ Atelier 8000 -3Kezmarska hut_ Atelier 8000 -2

La position particulière du cube permet une visibilité d’au moins trois faces peu importe l’angle duquel on observe le bâtiment. Il joue avec les ombres et lumières comme le font les rochers, et grâce à ses nombreuses parois vitrées, le refuge miroite et scintille, en lien avec nombreux lacs et la neige fondant au soleil.

L’intérieur du refuge

Au sous-sol, un garage vient accueillir les motos-neiges et débouche sur l’entrée du personnel, des rangements pour les skis, les espaces techniques ainsi qu’une zone de séchage pour les équipements des utilisateurs.

En rez-de-chaussée, on trouve un accueil et un restaurant. Les étages sont dédiés aux lieux de vie communs et de repos. Un niveau semblable à un grenier offre quant à lui une salle de méditation ainsi que des couchages en cas d’urgence.Kezmarska hut_Atelier 8000-6

Un peu de technique…

La structure est réalisée grâce à des poutres lamellé-collé en bois de mélèze, qui viennent soutenir une façade en panneaux d’aluminium et de verre de 1x1m, pensés pour permettre un transport et une mise en place simple sur le site.

Le refuge, conçu comme un bâtiment passif — énergiquement parlant — profite de son orientation et de sa forme pour tirer profit de l’énergie solaire, tant par les systèmes photovoltaïques que par la chaleur naturellement transmise au travers des grandes vitres. L’ensemble du lieu s’auto-régule grâce à de nombreux capteurs climatiques afin d’optimiser ses consommations diverses en matière d’énergie.Kezmarska hut_Atelier 8000-4

On s’imagine assez aisément prendre place dans le refuge après de longues heures de marche ou de ski, partageant un verre de vin chaud avec d’autres voyageurs… :)

Questionnaire We Need Cafeine