L’art au service d’une cause

Le street artiste anglais Banksy nous livre une série de photos d’oeuvres qu’il a réalisé à Gaza, en Palestine, ainsi qu’un documentaire sensibilisant à l’impact du conflit israélo-palestinien sur l’environnement urbain et les conditions de vie des civils, qui en sont les premières victimes.

L’artiste, connu pour être engagé par le biais de ses graffitis réalisés au pochoir, s’est introduit en Palestine illégalement afin de réaliser ce projet, par l’un des nombreux tunnels clandestins que le pays comporte.

Banksy et ses graf’

A coup de bombes de peinture, il livre un témoignage fort de son passage dans un paysage en ruine.

6
Traduction :  » Si nous décidons d’ignorer un conflit entre les forts et les faibles, alors on se met du côté des forts. On ne reste pas neutre. « 
4
Un symbole fort de l’impact du conflit sur le peuple. Banksy montre un mirador devenu une aire de jeu.

Profitant des bâtiments en ruines qui composent actuellement la ville de Gaza, Banksy a apposé un immense chat, pour sensibiliser les internautes qui, cherchant parmi les millions d’images de chats que compose le vaste monde d’internet, tomberont peut être sur ces images et prendront conscience de la réalité qui frappe les populations locales.135