Jeudi dernier nous étions conviés à la « Fête des Voisins » de l’agence BETC. Une soirée pour officiellement inaugurer ses nouveaux locaux : 20.000 m² dédiés à la création qui reçoivent aujourd’hui près de 950 salariés ! Retour sur l’un des plus gros chantier de la publicité et zoom sur les innovations apportées par l’agence « la plus à l’est de Paris ».

Un lieu, une histoire

Pantin est le nouveau Brooklyn. C’est un raccourci de ce qu’on peut lire sur cette ville qui attire de plus en plus de belles entreprises et se développe à vitesse grand V. Après Hermès, Chanel et BNP Paribas, Pantin a accueilli l’agence BETC dans les Magasins Généraux, le long du canal de l’Ourcq.

Abandonné pendant une dizaine d’années, le bâtiment est devenu un terrain de jeu pour les gaffeurs du monde entier et un lieu iconique du street art. Avant de commencer les travaux, l’agence a conservé cet esprit : elle a numérisé l’ensemble des oeuvres présentent dans le bâtiment pour en proposer une expérience virtuelle : Graffiti Général.

3 ans de travaux plus tard, BETC a déménagé à Pantin. L’occasion pour nous de découvrir le nouveau cadre de vie et la nouvelle façon de travailler proposés à ces créatifs bien « chanceux ».

Un nouvel Art de Vivre

« Il n’y a aucune raison que l’on travaille dans du moche. Nous voulions donner du fonctionnel avec une forme esthétique aux employés. » Mercedes Erra

Le ton est donné.

BETC a construit son propre environnement. Un bâtiment-outil pour accueillir ses collaborateurs et leur offrir le potentiel technique maximum pour que chacun puisse trouver sa place, tester des choses et produire de nouvelles idées. En publicité, mais aussi dans les domaines de la musique, de la cuisine, de l’art…

L’intérieur est un mélange subtil de bois, de verdure, de béton et de verre. Quant au mobilier c’est un savant métissage de meubles chinés et de « sur-mesure » conçu et signé par des designers.

betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-04 betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-06

Les besoins ont été identifiés, et tout est pensé pour que les employés se sentent bien dans l’agence, presque chez eux. Besoin de travailler seul ? Il y a des espaces pour ça. En groupe ? C’est possible aussi. Faire la sieste ? Là aussi, c’est une option. BETC intègre aussi une salle de sport, des cafés et une cantine — nommée sobrement La Cantine.

betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-11 betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-02

Cette dernière va devenir un centre névralgique de l’agence. Les équipes pourront y petit-déjeuner, déjeuner, mais aussi y travailler au calme, organiser des réunions ou encore consulter des magazines et des livres. En effet, c’est dans cet espace que sera installée la Documentation de l’agence. La Cantine se veut être un lieu chaleureux, encore une fois « comme à la maison ». Elle sera tenue par une chef résidente et des chefs invités : produits frais, souvent bio, et créations culinaires seront au rendez-vous !

« Also an ad agency »

C’est ainsi que Creative Review décrit la première agence française. BETC replace l’innovation et la création au coeur de son développement avec une liberté globale et le télescopage des savoir-faire mais n’en reste pas moins une agence de publicité. Et qui dit changement de lieu, dit changement d’habitudes de travail.

Bureaux libres

Exit le papier. Exit les contraintes d’espace et les places fixes. Chacun est équipé d’un smartphone, d’un ordinateur portable et s’installe où il souhaite pour créer. Seul ou en groupe, intérieur ou extérieur… Zéro contrainte.

betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-05

betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-10

betc-magasins-generaux-pantin-we-need-cafeine-03

La collaboration est le maître mot de toutes les entreprises et elle se doit d’être exemplaire dans une entreprise dédiée à la communication.

Les concepteurs des lieux ont donc cherché à encourager les rencontres spontanées, à multiplier les circulations dedans et dehors, à créer des points de convergence dans le bâtiment. Tous les BETCiens, sans exception, sont nomades, en « bureau libre ».

Le digital au service du nomadisme

BETC Digital a donc développé l’Application Générale en collaboration avec Schneider Electric. Cet outil est conçu comme un assistant personnel pour répondre aux besoins des résidents : trouver un espace, géolocaliser et rejoindre un collègue, réserver une salle, gérer son agenda, commander un déjeuner ou suivre les nouvelles de l’agence. Une application qui donne une nouvelle dynamique à l’agence.

betc-magasins-generaux-pantin-application-generale-schneider-we-need-cafeine-02

Enfin, on vous rassure, les ruches de l’agence ne devraient plus tarder à établir leur nouveau camp de base sur les toits de Pantin !

Sur ce, on vous laisse avec le Showreel 2016 de l’agence. Nous on va peaufiner notre CV…

Questionnaire We Need Cafeine