« 75 % des gens utilisent Google pour diagnostiquer leurs symptômes. »
Un phénomène généralisé qui a souvent tendance à transformer des douleurs bénignes en maladies incurables — vous n’êtes jamais allés sur Doctissimo ?

« Don’t Google It ! »

Le Ministère de la Santé Belge vient de lancer une campagne de sensibilisation contre cet automatisme de googlisation qui, souvent, ne fait qu’empirer les choses ! Vous savez ce réflexe inutile qui vous amène à croire qu’une simple rougeur peut en fait être une maladie presque mortelle ! Oui, on est tous passé par là au moins un fois…

Pour contrer ce problème, l’agence DDB Brussels a imaginé deux spots pour nous démontrer l’absurdité de cette mauvaise habitude.

don't google it ddb brussels-01

Une idée avec laquelle j’adhère ! En utilisant Google AdWords, l’agence peut cibler les gens qui cherchent des symptômes. Par exemple, si vous googlisez « hémorroïdes » — premier symptôme recherché ! —, le premier résultat vous proposera de regarder une source sure supportée par le gouvernement Flamand.

Avec un tel concept on aurait pu aussi imaginer une interaction avec l’utilisateur via Youtube, lui faire rentrer un symptôme et que celui-ci altère le court de la vidéo… Ou une campagne d’affichage ! Il pourrait y avoir bon nombre de déclinaisons amusantes !

La prochaine migraine vous y penserez ! « Don’t Google It ! »

Questionnaire We Need Cafeine