Highlights : un lien entre la culture française et coréenne

1531

« Highlights » est une exposition créée par la Fondation Cartier pour l’art contemporain, et présentée au Seoul Museum of Art (SeMA). Elle propose aux visiteurs de (re)découvrir le travail de célèbres artistes comme Ron Mueck, David Lynch ou encore Sarah Sze, mais aussi celui d’artistes coréens majeurs.

L’exposition « Highlights » s’étend sur plus de trois étages et c’est le studio de design studio fnt qui en a conçu l’identité visuelle, ainsi que l’espace. Ils se caractérisent par un mélange de couleurs vives, des imprimés argentés, et un lien graphique qui connecte le coréen et l’anglais.

highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -02

highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -11

La Fondation Cartier à Paris, conçue par l’architecte français Jean Nouvel en 1994, est célébrée pour son interaction entre la nature et sa structure. Cette dernière crée une transition entre l’extérieur et l’intérieur, grâce à son cadre en acier et ses panneaux de verre proéminents.

Les créatifs du studio fnt sont fréquemment confrontés à ce travail entre deux langues. Pour « Highlights », ils utilisent la les barres horizontales de chaque langue écrite pour créer une expression distinctive et audacieuse qui connecte les deux mondes.

highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -07 highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -08 highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -09

Tout comme la Fondation Cartier établit une connexion entre l’espace intérieur et l’espace extérieur avec ses panneaux de verres, les imprimés argentés de « Highlights » réfléchissent la lumière, les ombres, et changent en fonction de notre position face aux catalogues et aux affiches.

highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -05 highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -04 highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -10

L’approche graphique de studio fnt défie la lisibilité. Les mots se confondent avec le fond à l’aide de couleurs à faible contraste, et la finition brillante se transforme plutôt en une image qu’en langage. « Highlights » se pare ainsi d’un système visuel reconnaissable, que vous le lisiez, ou que vous le voyiez comme une image.

highlights fondation cartier sema korea - we need cafeine -06

Peut-être que cette remarque vous sera venue à l’esprit : la finition couleur et imprimée est inhabituelle… pour une galerie d’art. Là où elles favorisent la réduction, l’épure, le blanc et le dépouillement, il y a une richesse en termes de couleurs et de matières dans les papiers teints et la finition imprimée. Cela a du sens pour Cartier International qui ajoute une touche de glamour, qui reste son cœur de métier.

Questionnaire We Need Cafeine