Hikari Yakitori Bar : le Japon au coeur de Valence

878

C’est à Valence, une ville espagnole typiquement méditerranéenne, qu’un fragment de Japon a été implanté grâce au travail de l’agence Masquespacio. Il s’agit du restaurant Hikari Yakitori Bar, dont le nom est la représentation exacte de ce qu’on y trouve à l’intérieur, à savoir des brochettes grillées traditionnelles.

Une représentation épurée de Tokyo

Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine japon
Photographies : Luis Beltran

L’agence a tiré son inspiration de l’âme de plusieurs quartiers de la capitale nippone, où l’on trouve la plus grande concentrations de restaurants yakitori. Ils ont extrait l’atmosphère typique des rues et ruelles de Kabukicho, Omoide, Yokocho et Hajimeya, qu’ils ont retranscrit en minimisant la pollution visuelle trop prégnante.

Dès l’entrée du restaurant se dresse une façade qui rappelle l’embouchure de l’un des tunnels d’accès à Tokyo, avec ses panneaux métalliques et ses lumières de néon. Cette ouverture nous invite à franchir le seuil et à pénétrer dans un espace plus intimiste bien qu’éclectique, d’où se projètent les lueurs tamisées des suspensions étalant sur le mobilier un éclat voilé et chaleureux.Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine5 Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine2

Malgré une dominance du bois dans le choix des matériaux, on observe un contraste osé par l’utilisation d’essences nobles et travaillées, combinées à des éléments industriels comme des blocs de béton, servant ici de piétement à une partie des tables. Cette association reflette la vision du restaurant, en alliant les codes classiques à une vision plus contemporaine de la cuisine du yakitori.
Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine6 Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine4

Cette transposition des quartiers iconiques de la capitale nippone s’est traduite par une identité grise, sobre et monochrome, avec quelques touches chaleureuses apportées par le bois et nuancées par des finitions de rouille sur les éléments métalliques. Niveau organisation, le lieu propose, le long de ce « tunnel », un stand de nourriture qui fait un clin d’oeil aux échoppes donnant sur rue, tout comme une série d’alcôves où s’asseoir et qui représentent des petites maisons afin de mettre le client en immersion dans un univers singulier, celui d’un Japon méconnu pour la plupart des valenciens.Hikari Yakitori - Masquespacio - we need cafeine japon

L’utilisation de la lumière comme un élément sculptural à part entière, dont les panneaux muraux et les suspensions du plafond sont la clé, permet de promouvoir bien plus qu’un simple acte de consommation, en créant une expérience client mémorable et présente depuis la rue.

Aficionados de la culture gastronomique japonaise ou simples curieux, les visiteurs de ce lieu unique à Valence ont toutes les raisons de se laisser tenter. Nous ne pouvons pas -encore- parler du goût des brochettes, mais pour le reste, nous sommes séduits !