Pour ce nouvel article, direction le pays du sirop d’érable pour découvrir la nouvelle identité de l’Orchestre Symphonique de Québec. Créé en 1902, il est le plus ancien orchestre symphonique du Canada et est composé de plus de 300 musiciens et professionnels. Chaque année, il touche plus de 100 000 personnes à travers le monde. Et c’est donc l’une des agences les plus en vogue du Québec, Lg2, qui s’est chargé de ce chantier.

Un logo symphonique pour l’Orchestre de Québec

Ce nouveau logotype est sans équivoque : le monogramme reprend la forme des instruments classiques, et plus particulièrement d’un violon ou d’un violoncelle, pour former le « O » de « orchestre ». C’est malin, simple, élégant et communique instantanément. Peut-être que c’est un « Q » qui aurait dû être utilisé pour mettre l’accent sur l’emplacement de l’orchestre plutôt que sur ce qu’il fait. Mais cela aurait peut-être donné un ensemble moins ressemblant à un instrument.

orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -02

On notera un travail intéressant sur l’accent aigu de « Québec » qui est intégré en négatif au « E » afin de ne pas troubler l’interlignage du nom de l’organisation.

orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -07

Une identité trop colorée ?

Pour accompagner le logotype de l’Orchestre Symphonique de Québec, l’agence Lg2 a ajouté une palette de couleurs pop, certainement pour rajeunir de la cible de l’organisation. Ces couleurs sont bien associées mais sont moins distinguées que les éléments déjà en place.

orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -08

orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -01

Les cartes de visite sont l’élément le plus marquant sur ce point. D’un côté il y a ce noir et blanc chic et classique, et de l’autre la bichromie électrique. Chaque côté est très beau, seul, mais il ne semble pas aller ensemble.

Une communication à deux faces

L’identité de l’Orchestre Symphonique de Québec offre la possibilité d’utiliser le « O » comme le chapeau d’un magicien pour en faire sortir tout un tas de choses : des fleurs pour le printemps, par exemple. L’idée est très bonne !

Mais ce principe, combiné aux couleurs, donne l’impression d’un montage des Monty Python, ce qui fait perdre un peu de sérieux. D’autant que l’on retrouve sur d’autres affiches la combinaison de portraits noir et blanc et du logotype en arrière plan, plus dramatiques, mais tout aussi contemporaine.

orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -04 orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -06 orchestre symphonique de quebec logo lg2 - we need cafeine -05

C’est un beau travail de l’agence Lg2, mais qui comporte quelques imprécisions, certainement liées à une hésitation entre deux cibles très différentes. Mais tout cela relève du détail !