Camille de Cussac : illustratrice aux mille couleurs

2638

« Le dessin, c’est un outil à raconter » déclarait Christophe Chabouté, auteur et illustrateur français de bande dessinée.

Une citation qui colle très bien au travail de Camille de Cussac. La jeune illustratrice parisienne fraîchement diplômée nous plonge dans un univers coloré, aérien, drôle et parfois subversif, au service de ses récits. Aujourd’hui nous allons vous présenter un panel de son travail où vous retrouverez carnets de voyages, d’expositions, projets personnels et sa première parution ! Un ensemble guidé par un œil et un sens de l’observation aguerris.

Globalement, Camille de Cussac a un attachement prononcé pour la culture des « gens » : leurs habits et habitudes, langages et postures. Chacun de ses personnages nous emmène dans un monde aux couleurs aléatoires où aplats et lignes claires s’entremêlent.

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-14 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-5

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-3

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-6

Quelques reprises de publicités ce cachent ici et là :

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-4 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-13 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-12

Sous un trait faussement naïf se cache une réalité parfois crue. Camille s’en amuse et en joue. En bon exemple, son projet « Redites-moi des choses tendres » illustre les insultes du monde entier à la manière du Tumblr « Dites le avec des fleurs » ! Des injures de « beaufs » à celles plus alambiquées des contrées chinoises, toutes sont aussi savoureuses.

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-9 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-2 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-7

Enfin, nous parlions d’une première publication : il s’agit du Petit Chaperon Belge, édité chez Marcel & Joachim. Oubliez tout ce que vous savez du petit Rouge ! L’illustratrice le revisite façon pays de la fricadelle : la grand-mère se transforme en un grand-père, tenancier d’une baraque à frites dans la ville de Binche. Quant au « Petit Chaperon Rouge », il se renomme Quinquin et fait face au loup qui n’a pas mangé depuis septante heures. Un régale pour vos lectures du soir !

illustratrice camille de cussac - we need cafeine-8 illustratrice camille de cussac - we need cafeine-11

Tout ceci n’est évidemment qu’un extrait du travail de Camille de Cussac ! Nous vous invitons à parcourir son Tumblr pour en voir plus et recevoir ses actualités ! Elle fait aussi partie du collectif Jaune Cochon, qui accueillent un certain nombre d’illustrateurs tout aussi talentueux !

Questionnaire We Need Cafeine