La dyslexie est un trouble du langage qui touche près d’un enfant sur dix. Elle rend difficile l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Malgré un pourcentage d’enfants touchés élevé, cette maladie reste encore méconnue et trop souvent assimilée à des difficultés de concentration.

Le Jaslok Hospital & Research Center, un centre qui se positionne comme l’un des meilleurs centres hospitaliers privés d’Inde, a cherché à sensibiliser plus de monde à cette situation. Avec l’agence Dentsu India, l’hôpital a mis en place l’opération « Dyslexic Captcha ». Elle cherche à mettre le public face à la réalité que rencontre les enfants dyslexiques.

« Dyslexic Captcha » : vaincre avec ses difficultés

Si vous n’êtes pas familiers avec le terme captcha, il s’agit des suites de signes déformés à recopier pour vérifier que vous n’êtes pas un robot.

Le Jaslok Hospital & Research Center a donc remplacé ces caractères, réputés difficiles à lire, par les fragments d’écritures scannées d’enfants dyslexiques. La lecture étant perturbée — comme d’habitude —, l’utilisateur génère une nouvelle suite et découvre le message de l’hôpital, invitant à repérer les premiers facteurs de dyslexie.

Dyslexic Captcha - jaslok hospital - we need cafeine 3

Dyslexic Captcha - jaslok hospital - we need cafeine 2

L’art d’être là où l’on ne nous attend pas

Placé sur des sites spécifiques, « Dyslexic Captcha » a réussi à toucher intelligemment le public concerné : les professeurs d’école et les parents. En Inde, l’opération a pu ainsi interagir avec plus d’un million de personnes et a permis d’augmenter de 17% le taux de recherches sur le thème de la dyslexie.

Le fait d’utiliser une situation connue de tous, ou insight — l’agacement lié à la non compréhension des caractères —, rapproche les utilisateurs de cette cause. Il se dégage aussi une certaine empathie vis à vis du quotidien des personnes atteintes de dyslexie, ce qui favorise le passage à l’action.

Enfin, avec cette initiative le Jaslok Hospital & Research Center renforce son image d’expert de la santé tout en y ajoutant un caractère engagé.

Une bonne action dont nous ne pouvons que saluer l’ingéniosité !