La Austen House est un parfait exemple de réhabilitation et d’appropriation intelligente d’un espace. Les propriétaires du lieu sont tombés amoureux de cette ancienne école de Winchester dont ils souhaitaient faire leur nid douillet. Un bémol cependant, le manque de surface et surtout l’absence d’une pièce de vie exposée plein sud !

L’agence Adam Knibb Architects, située dans la même ville que le projet, a proposé une approche pratique et esthétique en concevant une pièce en suspension. Cette solution permet la libération de l’emprise au sol afin de créer une zone couverte pour les soirs d’été et d’occasionnellement laisser passer un véhicule vers la parcelle en retrait.

austen house adma knibb architects-2

austen house adma knibb architects-5

austen house adma knibb architects-1

Situé en plein centre-ville, le projet est soumis à de nombreuses réglementations quant aux matériaux employées et aux formes utilisées. Cette boîte, flottant entre deux bâtiments, s’accorde avec l’environnement fait de briques et de toits d’ardoises en apportant une touche résolument contemporaine au quartier.

austen house adma knibb architects-4

Pour compenser son horizontalité, l’extension est habillée d’un bardage en bois vertical ainsi que de grandes baies vitrées étirant le volume dans sa hauteur. Les aspects techniques de cette construction ont été pensés de manière à minimiser l’impact physique sur les autres bâtiments environnants, et ce malgré un site étroit. Ainsi, des poteaux supportent l’ensemble pour éviter toute emprise sur le mur de la parcelle voisine.

austen house adma knibb architects-3

La réussite de la Austen House tient pour beaucoup dans l’audace et la maitrise des divers facteurs à prendre en compte dans un tel contexte.

Questionnaire We Need Cafeine