Le graffeur El Mac — de son vrai nom Miles McGregor — grandit à Los Angeles dans les années 80. Dès son plus jeune âge, il s’intéresse à l’art et s’imprègne de la culture latino, omniprésente dans le Sud-Ouest des États-Unis.

Spécialisé dans les portraits, El Mac a su imposer son style graphique dans les paysages urbains du monde entier. Laissez-nous vous présenter el señor El Mac !

graffeur El Mac-we-need-caféine-9-696x459

graffeur El Mac-696x464

Des portraits version street art

Le travail d’El Mac s’inspire de la tradition classique du portrait occidental, apparue il y a plusieurs centaines d’années. Autrefois, ce type de peintures servaient à montrer la supériorité, la richesse et la puissance des nobles.

À contrario, El Mac rend le pouvoir au peuple en mettant en avant des inconnus, le plus souvent originaires de la communauté mexicaine. Avec ses graffs, cet artiste venu tout droit de la cité des anges, redonne des ailes aux héros du quotidien.

Sa technique bien particulière lui permet de réaliser des portraits surprenants de réalisme. En effet, El Mac répète ses coups de peinture pour accentuer les contours et les traits des visages. En jouant ainsi avec les ombres et les reliefs, il crée de véritables expressions sur chaque portrait véhiculant des valeurs fortes comme l’espoir ou la révolte. Le résultat est captivant !

graffeur El Mac -we-need-caféine-10-696x522 graffeur El Mac we-need-caféine-2-696x481

El Mac collabore également avec de nombreux street artistes, notamment Retna, un spécialiste de la calligraphie. Ensemble, ils réalisent d’incroyables fresques murales dans les quartiers pauvres de L.A. Chacun possède sa propre technique, son propre style. Les portraits passionnants de l’un rencontrent alors les écritures intrigantes de l’autre. C’est du grand art !

El-Mac-we-need-caféine-3-696x522 El-Mac-we-need-caféine-4-696x522