Les marques devraient-elles se tourner vers le Social VR Gaming ?

1797

Depuis quelques années, la VR ne cesse de se développer, et de dévoiler de nouvelles possibilités, toutes plus prometteuses les unes que les autres. Une nouvelle étape a été franchie lors de la conférence F8 2017 de Facebook, lorsque Mark Zuckerberg a présenté les Chat Rooms et les Oculus Rooms qui marquent l’arrivée de ce qui est appelé le « Social VR ».

Le Social VR est la possibilité d’être dans une réalité virtuelle à plusieurs, et en temps réel. Au-delà des applications quotidiennes, les marques ont certainement un rôle dans l’utilisation de ces nouvelles technologies. C’est ce que nous avons voulu explorer en rencontrant l’équipe technique de l’agence We Are Social, à la pointe dans le domaine !

Nous ne découvrons plus la réalité virtuelle, nous l’apprivoisons

La première vague de réalité virtuelle concernait la magie de la présence, l’impression véritable d’être à l’intérieur d’un espace virtuel. La prochaine étape est de vous faire ressentir la même présence mais avec d’autres personnes.

La démonstration du réseau social est très impressionnante et va clairement redessiner le paysage du partage dans les années à venir, que ce soit pour les particuliers ou pour les professionnels.

Pour les marques, c’est aussi un renouveau, notamment si elles utilisent les jeux vidéos pour faire vivre de nouvelles expériences à leurs utilisateurs ou consommateurs. Le fait d’avoir le même ressenti entre plusieurs personnes est vecteur d’émotions et de discussions donc de partage.

#EnterTheZone : We Are Social est dans les starting blocks du Social VR Gaming

We Are Social l’a bien compris. C’est pour l’écurie Renault Sport F1 que l’agence a fait cette première proposition mondiale de Social VR Gaming : #EnterTheZone. Un concept présenté il y a quelques temps sur le circuit F1 de Melbourne. L’objectif est de plonger l’utilisateur dans « La Zone ». Cette dernière est considérée comme le moment où tout disparaît et laisse place à l’état de conscience, de plaisir et de performance ultimes.

De ce constat est né une expérience sociale. Par équipe de 4, les joueurs sont plongés au cœur d’un circuit : sur le Pit Stop de Renault Sport, dans la peau d’un mécano. Dans la réalité, vous êtes avec un sac à dos—ordinateur, un casque de VR, des écouteurs et deux manettes pour recréer vos mouvements à la perfection.

We Need Caféine a testé pour vous et l’expérience est bluffante de réalisme ! Il est possible de se déplacer dans l’espace, créé avec le studio Backlight, de jouer avec les éléments… mais surtout avec ses trois coéquipiers ! Une première pour nous.

marque we are social vr gaming - we need cafeine -04

Stéphane Maguet, Head of Creative Technology chez We Are Social, explique : « la réalité virtuelle, qu’elle soit sociale ou non, est à vivre. On peut en parler indéfiniment, mais il faut en faire l’expérience pour comprendre. Si non, on reste extérieur au phénomène. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la personne qui porte le masque est immergée dans un autre monde. La première expérience est donc souvent déterminante. C’est pour ça qu’à nos yeux, il est important de proposer des contenus de qualité ».

L’expérience du Social VR Gaming, en phase avec la marque

Une fois bluffés, nous nous sommes posés sur l’aspect « marketing » de l’expérience, et là aussi, c’est une réussite. En effet, nous sommes plongés dans l’univers de la marque Renault Sport, elle n’a donc pas besoin d’être intrusive puisque c’est nous qui venons à elle. Nous entrons dans son ADN.

Stéphane Maguet complète : « Si l’expérience est cool, et que la marque ne s’impose pas trop, c’est paradoxalement dans ce cas de figure qu’il y aura un attachement à la marque. Dans le cas de #EnterTheZone, c’est parce que nous offrons une expérience inédite à plusieurs, fondée sur des valeurs de compétition et de collaboration, que le public apprécie. La marque devient celle qui rend l’expérience possible. Le Social VR Gaming en est un vecteur ».

marque we are social vr gaming - we need cafeine -03 marque we are social vr gaming - we need cafeine -01

Une fois l’expérience terminée, la team de joueurs reçoit une « capsule sociale 360″ à partager sur les réseaux sociaux. We Are Social utilise ainsi les nouvelles fonctionnalités 360° de Facebook pour permettre de continuer l’expérience immersive.

Dernier point intéressant : l’impact sociétal. Stéphane Maguet racontait que lors de la présentation à Melbourne, des joueurs revenaient en équipe pour battre leurs performances. Cette information est importante car elle induit que les utilisateurs jouent avec la marque, la font vivre, et partagent une passion autour d’elle.

Les marques ont intérêt à nous faire entrer dans leurs mondes

En plus de véhiculer une image innovante auprès de leurs fans, l’avantage principal pour les marques — vous l’aurez compris —, est de faire vivre des expériences inédites et inoubliables.

Pour le moment, la seule limite du Social VR Gaming, c’est le taux d’équipement du public. C’est justement en multipliant les expériences de qualité, comme #EnterTheZone, que les utilisateurs décideront de sauter le pas, et de s’équiper.

C’est pourquoi, pour Stéphane Maguet, le Social VR Gaming est le futur, et aussi la renaissance des salles d’arcades des années 80. Elles permettent aux utilisateurs d’accéder à la VR sans forcément en être équipé. Les marques ont donc un réel intérêt à investir ce secteur car elles pourront être au contact direct des utilisateurs, et les inviter à plonger d’eux-même dans leur univers.

marque we are social vr gaming - we need cafeine -05
La salle du MK2 VR, à Paris

Si l’on voit un peu plus loin, Facebook est à la pointe dans le domaine, les nouveau iMac d’Apple sont compatibles VR, et beaucoup d’autres plateformes se préparent. On peut donc imaginer que les marques proposent leurs expériences sur des plateformes de jeux comme Steam, et ainsi toucher des millions de joueurs… chez eux.

« Si on considère que la réalité virtuelle est un des futurs des réseaux sociaux, on peut affirmer que les marques qui s’en sortiront seront celles qui auront su tester très tôt ces nouveaux territoires, afin d’en comprendre les usages (test and learn) ».

Annonceurs, à vous de jouer et de vous lancer !

Questionnaire We Need Cafeine