La question de notre vie privée sur Internet n’a jamais été autant abordée qu’en ce moment. Le fait que nos propos soient analysés en inquiète plus d’un. Amnesty International a décidé de réagir avec une campagne au Brésil visant à aider la population à protéger ses informations.

Mutant Font : se protéger des robots

Pourquoi au Brésil ? Parce que le gouvernement a un pouvoir de lecture particulièrement fort sur les données privées des internautes. La méthode la plus commune pour lire ce nombre d’informations colossal est d’utiliser des robots (évidemment !). Ceux-ci vont reconnaître les caractères pour récupérer les mots-clés qui les intéressent. Dans le cas où ça n’est pas possible ils se dirigent vers le code source de la page pour en extraire le texte.

mutant font africa amnesty international-2

L’organisation Amnesty International, estimant qu’il y a une atteinte aux droits de l’homme, s’est associée à l’agence Africa pour créer le site Mutant Font. Cette plateforme transforme le texte ajouté avec cette typographie intégrant des éléments visuels (lignes, points…) qui brouillent la lecture des robots. Et c’est pas fini ! Je sais que tu as pensé à SFR ! Si le robot entre dans le code, il tombera sur du contenu crypté. C’est une sorte de CAPTCHA (vous savez ces images bizarres avec des numéros de portes à la fin des formulaires) à grande échelle.

mutant font africa amnesty international-1

Cette idée, qui peut paraître minime face à la puissance d’internet, est une très bonne initiative pour sensibiliser la population à ce problème. Qui plus est de manière différente : en utilisant la typographie, domaine peu connu du grand public ! On regrettera juste l’obligation de passer par le code HTML pour pouvoir intégrer son message sur le web. Internet est protégé, vous n’avez plus qu’à surveiller vos mails, vos téléphones et vos tablettes ! 😉

Questionnaire We Need Cafeine