« Restricted Areas » capture les vestiges de l’Armée Rouge

556

Danila Tkachenko est l’une des révélations des 47e Rencontres photographiques d’Arles. Le jeune photographe russe s’est fait remarquer avec sa série « Restricted Areas », où il explore les vestiges de l’empire soviétique.

Retour à l’époque de la Guerre Froide.

Des bâtiments titanesques givrés à jamais, des monuments à la gloire de fantômes oubliés ou encore des radars sourds pour l’éternité… L’ensemble dans des paysages d’un blanc immaculé. La puissance et la grandeur passées de l’Union Soviétique se ressentent mais, dissimulés dans un brouillard de givre, les monuments semblent doux, presque inoffensifs.

Danila Tkachenko, qui a étudié à la Rodchenko Moscow School of Photography, fait partie de la génération émergente de photographes qui explore les champs de la photographie documentaire, tout en la renouvelant avec des enjeux contemporains.

restricted areas danila tkachenko - we need cafeine - 04

Danila s’est immergé dans l’exploration urbaine de l’URSS déchue. »Restricted Areas » regroupe des villes secrètes, toujours introuvables sur les cartes, des bases militaires ou scientifiques interdites d’accès, des zones d’expérimentations nucléaires, spatiales ou technologiques livrées à l’abandon. C’est un panorama glaçant de la quête de pouvoir absurde d’un État.

restricted areas danila tkachenko - we need cafeine - 01 restricted-areas-danila-tkachenko-we-need-cafeine-05 restricted-areas-danila-tkachenko-we-need-cafeine-02 restricted areas danila tkachenko - we need cafeine - 08 restricted-areas-danila-tkachenko-we-need-cafeine-07 restricted areas danila tkachenko - we need cafeine - 06 restricted-areas-danila-tkachenko-we-need-cafeine-03

Pour voir plus de travaux de Danila Tkachenko, nous vous invitons à parcourir son portfolio !

Questionnaire We Need Cafeine