S’il y a bien un élément incapable d’oublier sur cette Terre, c’est la technologie. Et pourtant. Shazam a récemment oublié une partie de son répertoire musical. Le service de reconnaissance audio a travaillé main dans la main avec Alzheimer’s Research UK pour créer une opération de sensibilisation inédite.

Alzheimer peut toucher n’importe qui… même Shazam

Pendant tout le mois d’avril au Royaume-Uni, la filiale anglaise de l’agence Innocean Worldwide a littéralement fait perdre la mémoire à Shazam avec la campagne : « The Day Shazam Forgot ».

Techniquement, lorsqu’un utilisateur cherchait à trouver un titre, l’animation de recherche tournait dans le vide. Après quelques instants des phrases hésitantes comme « je suis sûr que je connais celle-là » ou « c’est… c’est… », jusqu’à ce que l’application retrouve les informations sur la musique. Un encart présentant l’association Alzheimer’s Research apparaît alors, accompagné d’un appel aux dons.

shazam alzheimer research innocean - we need cafeine-02

Ainsi, beaucoup de jeunes utilisateurs, qui n’ont souvent pas été confrontés à la maladie d’Alzheimer, se retrouvent sensibilisés à son principal symptôme, et au fait qu’elle atteint aussi les moins de 40 ans. La campagne a comptabilisé plus de 2 millions d’impressions et généré plus de 5 000 visites sur la page de dons de l’association.

C’est une idée et une mécanique ingénieuses pour illustrer le quotidien des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. On regrettera juste que le graphisme n’ai pas été poussé pour une meilleure intégration à l’application.

Questionnaire We Need Cafeine