Aller chez le dentiste… Quelle torture pour beaucoup d’entre nous ! Jeune ou moins jeune, cette hantise de l’arracheur de dents et de sa fraise au son délicat reste inchangée… La bonne hygiène bucco-dentaire risque d’en pâtir…

C’est là qu’interviennent les graphistes. Leur rôle : faire changer les mentalités, et encore plus quand la santé est au cœur du sujet ! La designer graphique brésilienne Mayra Monobe, diplômée de la Billy Blue School of Design à Sydney, s’est attaquée à l’image de The Practice, une clinique dentaire de Barcelone. Un début prometteur pour des soins plus enthousiasmants !

mayra-monobe-the-practice-2

Le graphisme soigné et la typographie à empattements confèrent à l’ensemble une dimension luxueuse. Un ressenti confirmé une fois que l’on découvre les flacons en verre du kit dédié à notre hygiène dentaire.

mayra monobe the practice dental clinic - we need cafeine-4 mayra monobe the practice dental clinic - we need cafeine-2

Le logotype minimaliste rappelle la forme d’une dent. Les lignes droites qui le composent et les angles droits fonctionnent avec le style général de l’identité. Ils mériteraient cependant d’être un peu adoucis pour moins évoquer le « tranchant » et le « piquant ».

Pour palier la crainte du dentiste dont nous parlions en début d’article, Mayra Monobe s’est tournée vers l’humour : un choix judicieux. Sur certains supports, on peut lire « Souriez. C’est contagieux. » ou encore « Tout le monde sourit avec le même langage. ». Une manière de se sentir plus proche du praticien.

Pour compléter cet objectif de détente, les cartes de visite sont imprimées sur des papiers aux couleurs pastel, rappelant certes l’univers chirurgical, mais amenant aussi un peu de gaieté dans cet univers aseptisé.

mayra monobe the practice dental clinic - we need cafeine-3 mayra monobe the practice dental clinic - we need cafeine-1 mayra monobe the practice dental clinic - we need cafeine-5Les idées sont bonnes, l’identité est complète mais manque encore un peu de continuité pour être finalisée. On regrette par exemple que la couleur des papiers ne soit pas plus présente, restant cantonnée pour l’instant aux seules cartes de visite…

À quand un relooking complet et généralisé qui nous ferait attendre ces rendez-vous annuels avec impatience ?

Questionnaire We Need Cafeine