L’arrondissement de Brooklyn, à New-York City, connait de profondes mutations depuis plusieurs années. Des rénovations d’immeubles anciens ou de bâtiments industriels ont fleuri à une vitesse galopante, poussées par une migration des populations aisées hors de Manhattan. C’est dans ce terreau riche d’innovation et d’audace architecturale que l’agence Young Projects a conçu la Wythe Corner House.

Une nouvelle organisation spatiale

Le projet comporte à la fois la rénovation en profondeur d’une maison de ville située à l’angle d’une rue dans le quartier de Williamsburg, mais également la construction d’une extension accolée au bâtiment. À la demande du client, l’agence a maximisé la zone résidentielle dans les étages, en conservant l’activité commerciale du rez-de-chaussée.

Wythe Corner House-Young Projects-We Need Cafeine
Crédits photos : Alan Tansey

En se concentrant sur l’optimisation des niveaux supérieurs, on retrouve une organisation progressive des espaces de vie privée, avec, au premier étage une pièce de vie ouverte et lumineuse, depuis laquelle se déroule un escalier aux courbes particulières. Au second étage, on découvre une articulation des chambres autour d’un patio ainsi qu’un accès au toit-terrasse aménagé et paysagé.

Wythe Corner House-Young Projects-We Need Cafeine10

Wythe Corner House - Young Projects-We Need Cafeine

Un traitement efficace des façades

Comme un monolithe massif perché sur pilotis, l’extension, habillée d’un claire-voir de zinc noir, fait le lien entre le bâtiment existant, repeint du même noir, et le bâtiment voisin, tous deux construits en briques.

L’extension joue avec les effets de transparence et de lumière, se dévoilant subtilement à la rue sans perturber la vie privée de ses occupants. Ces derniers bénéficient de la lumière naturelle par des ouvertures situées le long du patio et du toit-terrasse, pour plus d’intimité. Le volume surplombe la parcelle et permet de dégager l’espace au sol pour des fonctions plus utilitaires, comme un parking ou une zone de stockage, un atelier, etc. De plus, la mise en place d’un tel système évite d’avoir à effectuer d’énormes travaux de terrassement et de fondation, diminuant ainsi le temps ainsi que le coût des travaux.

Wythe Corner House-Young Projects-We Need Cafeine1

Wythe Corner House-Young Projects-We Need Cafeine2

Des perspectives intérieures subtiles

L’aménagement du volume intérieur de la Wythe Corner House offre, en plus d’une organisation fonctionnelle, une série de perspectives visuelles et lumineuses, par des jeux de reflets, des percées et des courbes, offertes notamment par l’escalier. Ce dernier est central, puisqu’il fait le lien entre les niveaux. Il forme une ligne qui se poursuit le long des coursives, se reflète dans des miroirs et dans les baies vitrées, créant ainsi des points de vue admirables et surprenants. Un rideau, discret, permet de fractionner ce grand espace, afin d’en créer de plus petits, adaptés à une configuration plus intimiste.

Wythe Corner House-Young Projects-We Need Cafeine9

Wythe Corner House -Young Projects-We Need Cafeine7

Wythe Corner House - Young Projects-We Need Cafeine4

Le projet est pensé jusque dans ses moindres détails, faisant de cette architecture un univers évolutif, par sa modularité et sa réinterprétation d’une architecture existante typique du quartier. La dissonance que l’on pourrait craindre, sur une réhabilitation de ce type, est gracieusement gommée, grâce à une vision cohérente et audacieuse menée avec brio par l’équipe chargée de concevoir la Wythe Corner House.

Questionnaire We Need Cafeine